Comment gagner de l’argent avec un site Web ?

Gagner de l’argent avec un site Web

 

Si vous voulez savoir comment gagner de l’argent avec un site Web, lisez la suite. Dans cet article, je vais discuter de la façon dont vous pouvez créer un site Web d’entreprise et en faire la promotion.

Vous devez d’abord en savoir plus sur le fonctionnement des moteurs de recherche.

Les moteurs de recherche sont un excellent moyen de trouver votre produit.

Ou service dont vous faites la promotion sur votre site Web.

Vous souhaitez profiter de l’optimisation des moteurs de recherche pour que votre site Web soit répertorié sur la première page des résultats de recherche.

 

Les étapes pour gagner de l’argent avec un site web

 

Comment gagner de l'argent avec un site Web ?

 

Vous devez embaucher une société de référencement pour vous aider dans l’optimisation des moteurs de recherche.

Si vous choisissez de faire le travail vous-même.

Cela peut vous coûter quelques centaines de dollars. Quand il s’agit de promouvoir votre site Web.

Il y a certaines choses que vous voulez faire : Comme la soumission d’articles et d’autres articles aux annuaires d’articles.

 

Vous souhaitez que votre site Web soit répertorié en haut des moteurs de recherche ?

Dans la section des moteurs de recherche des principaux moteurs de recherche ?

Cela se fait en utilisant des mots-clés dans l’article.

Il est également important que vous soumettiez l’URL de votre site Web à divers sites de favoris sociaux.

Lorsque votre site Web est répertorié à ces endroits, vous pouvez alors commencer à promouvoir votre site.

C’est une bonne idée pour vous de faire la promotion vous-même.

 

Une fois que vous serez en mesure de générer du trafic vers votre site. Vous serez surpris de la quantité de trafic que vous pourrez générer. Il existe de nombreuses façons de générer du trafic vers votre site Web. Cependant, il existe quelques méthodes que vous pouvez utiliser pour générer des tonnes de trafic vers votre site Web.

 

Participer à des forums internet

 

Une méthode qui vous procurera beaucoup de trafic consiste à participer à des forums Internet.

Dans les forums, vous pouvez publier un lien vers votre site Web dans la zone de signature.

Il existe également plusieurs sociétés de marketing Internet que vous pouvez utiliser pour commercialiser votre site.

Une autre façon de promouvoir votre site Web est le marketing d’article.

Rédigez des articles pour un certain nombre de sites Web afin de pouvoir créer des liens vers votre site.

Vous pouvez créer des liens vers votre site en créant du contenu, en soumettant des articles à des annuaires et en les publiant sur des forums Internet.

 

Le marketing digital

 

Comment gagner de l'argent avec un site Web ?

 

Le marketing d’article est quelque chose que vous devez utiliser pour gagner de l’argent avec un site Web.

Vous n’avez même pas besoin d’écrire vous-même tous les articles. Si vous n’êtes pas très doué en rédaction.

Vous pouvez engager un service de marketing d’article pour rédiger les articles à votre place.

Le marketing d’article est un excellent moyen pour vous de gagner de l’argent avec un site Web.

Cependant, ce n’est pas le seul moyen pour vous de gagner de l’argent avec un site Web.

Vous pouvez également commercialiser votre site Web par le biais d’autres méthodes qui créeront plus de trafic vers votre site. Et lui permettront de mieux classer votre site sur les moteurs de recherche.

 

La promotion de site web

 

L’un des meilleurs moyens pour vous d’y parvenir est d’utiliser un service de promotion de site Web spécialisé dans le marketing Internet.

Ils seront en mesure de trouver des sites Web qui sont classés en haut des moteurs de recherche.

Et de créer un contenu Web de qualité pour aider à générer du trafic vers votre site. Vous pourrez également utiliser un service de suivi pour suivre le nombre de visiteurs qui visitent votre site Web.

 

Le nombre de clics sur votre site Web et le nombre de ces personnes qui quittent sans rien acheter.

Une fois que vous avez trouvé des sites Web qui se classent en haut des moteurs de recherche, vous devrez les contacter et discuter de ce que vous allez offrir afin de promouvoir leur site Web.

Un service de promotion de site Web vous aidera à rencontrer les bonnes personnes et à faire en sorte que votre site Web soit bien classé pour leurs mots-clés.

Avec l’aide d’une société de marketing Internet, vous pouvez créer un blog ou un site Web qui peut offrir votre site Web sur Internet.

C’est l’un des meilleurs moyens d’amener les gens à vous rechercher, à visiter votre site Web et à vous apporter un trafic ciblé vers votre site.

 

Sites Web : Informations sur la création au Maroc

Informations sur la création de sites Web au Maroc

sites web au maroc

 

Beaucoup de gens se demandent pourquoi le gouvernement du Maroc soutient la création de sites Web dans ce pays. Si vous ne connaissez pas ce qui se passe dans ce pays. Alors, vous devez vraiment vous pencher sur cette question. Vous serez surpris de ce que vous y trouverez.

 

Le Maroc est une nation importante pour de nombreuses raisons. Par exemple, le roi du Maroc est connu pour être un grand leader. Ses compétences en leadership sont respectées dans le monde entier. C’est pour cette raison que le gouvernement ici veut promouvoir le leadership. Et encourager les gens à aller de l’avant avec leurs plans.

 

Raison pour laquelle, le Maroc est si fier de soutenir Internet. C’est parce qu’ils savent que les gens du monde entier peuvent y accéder. C’est aussi bon pour les gens d’ici. La raison pour laquelle le gouvernement marocain veut aider à la création de sites Web : Est parce qu’il sait qu’il va y avoir un boom dans les dix prochaines années.

 

Cela signifie que les personnes qui ne sont pas en ligne n’auront aucun accès aux informations dont elles ont besoin. Ils passeront à côté d’opportunités commerciales. Et ne profiteront pas au maximum de la technologie avec laquelle ils travaillent. C’est pourquoi le gouvernement soutient ici la création de sites Web au Maroc. Il y aura de nombreuses entreprises qui devront être opérationnelles au cours de la prochaine décennie. Car, il va y avoir beaucoup de concurrence.

 

Par conséquent, le Maroc voudra s’assurer que les sites Web, qu’il crée seront en mesure de résister à toute la concurrence. Ils veulent qu’ils puissent gagner de l’argent tout en gagnant plus d’argent. Ainsi, Ils doivent  s’assurer qu’ils peuvent fournir aux clients un excellent site Web.

 

L’importance des sites web

web

Un bon site Web contribuera à promouvoir les affaires. Cela aidera à augmenter les ventes d’une entreprise. Il n’y a aucune raison pour laquelle un site Web n’est pas nécessaire à tout le monde. Vous pouvez en apprendre davantage sur la création de sites Web au Maroc. C’est quelque chose que vous devez envisager de regarder.

 

Vous pouvez en apprendre davantage sur la création de sites Web au Maroc. En allant en ligne et en recherchant des entreprises qui ont ce genre d’expérience. Il existe de nombreuses entreprises qui sont en mesure de vous apprendre tout ce que vous devez savoir sur la création de sites Web. Vous n’aurez pas à vous en inquiéter. Tout ce que vous aurez à faire est de mettre les informations et ils feront tout le travail pour vous.

 

Vous pourrez utiliser les services de ces professionnels pour concevoir un site Web qui fonctionnera bien avec tout le contenu de votre site Web. Alors, vous serez en mesure d’obtenir toutes les fonctionnalités dont vous avez besoin dans un design facile à utiliser. fonctionner.

 

Vous pouvez également vous renseigner sur la création de site internet Maroc en recherchant des entreprises qui proposent ce service. En utilisant leurs services, vous serez en mesure de tout faire rapidement et efficacement. C’est important pour toutes vos entreprises. Alors, vous n’aurez pas à attendre trop longtemps pour obtenir toutes les informations dont vous avez besoin pour commencer.

 

La création de site web

Vous n’aurez pas à vous soucier de la façon dont vous obtiendrez les informations dont vous avez besoin sur votre site. Ils peuvent vous aider à créer un site Web qui fonctionnera pour vous sans que vous ayez à vous en soucier. Tout va être mis en place pour vous.

 

Le Maroc est l’un des nombreux endroits où vous pouvez trouver des informations sur la création de sites Web. C’est quelque chose que vous devriez considérer si vous recherchez une entreprise qui sera disposée à travailler avec vous pour vous aider à en profiter. Annuaire Educapoles

Stratégie marketing digital

La Stratégie marketing digital

 

Quelle stratégie marketing digital ? Un plan de marketing numérique diffère d’une campagne publicitaire de plusieurs manières. Les campagnes publicitaires, en revanche, sont généralement les tactiques immédiates utilisées pour atteindre des micro-objectifs à court terme à plus long terme dans le cadre de votre plan de marketing numérique. Semblable à toutes les autres formes de publicité, un plan de marketing numérique traditionnel implique:

 

Définir votre public cible

 

strategie marketing digital

En effet, cette étape n’est pas obligatoire. Mais, elle est conseillée. Car, vous devez savoir à qui vous faites du marketing. Dans la plupart des cas, cette étape nécessite des recherches, une analyse et une évaluation du potentiel de votre marché. En fait, il est important de savoir exactement ce que votre marché recherche afin que vous puissiez commercialiser efficacement ce produit ou service.

 

Créer du contenu pertinent

Cette partie est très importante car vous voulez que votre contenu se démarque des autres. Le contenu qui a un bon contenu est considéré comme un contenu pertinent. Si les informations que vous fournissez ne sont pas pertinentes pour le public que vous ciblez, votre public perdra tout intérêt pour votre site Web. Il est donc important que vous créiez un contenu pertinent pour votre public.

 

Fournir un contenu de haute qualité

Lors de la création de contenu pertinent, vous devez garder à l’esprit la qualité de votre contenu. Car, un contenu qui manque de qualité ne fonctionnera pas bien avec les moteurs de recherche et les clients.Ainsi, il est donc important que vous utilisiez de bons mots clés dans votre contenu afin qu’il se classe plus haut dans les moteurs de recherche.

 

Promouvoir votre site Web

Si vous avez un site Web, l’un des éléments les plus importants d’un plan est la promotion. La promotion du site Web comprend: Offrir un contenu pertinent et une version d’essai gratuite du site Web. Avoir un service de répondeur automatique. Ou de répondeur automatique pour le marketing automatique. Publication d’articles et de communiqués de presse dans des annuaires d’articles et des sites de médias sociaux. Développer un blog et le mettre régulièrement à jour avec du nouveau contenu.

 

Internet n’est pas statique

 

marketing

Quelle stratégie marketing digital ? Vous devez constamment modifier vos stratégies en ligne pour rester pertinent et améliorer votre entreprise. Avec des changements constants. Alors, il est important que votre site Web soit mis à jour. Et que vous mainteniez des liens vers votre site Web. Bien qu’Internet soit rapide. En fait, il existe de nombreux outils qui peuvent vous aider à rester au top de vos concurrents. Ces outils sont souvent proposés par des entreprises réputées comme Google Analytics et Majestic SEO.

 

Un de ces outils est Google Analytics. Cet outil vous permet de voir combien de visiteurs vous recevez et comment ils sont arrivés sur votre site Web. Cela vous permettra également de voir quels mots-clés ils utilisent pour trouver votre site Web. De cette façon, vous pouvez déterminer ceux sur lesquels concentrer vos efforts de marketing. De cette façon, vous pouvez identifier les mots qui font remarquer votre site Web par les moteurs de recherche.

 

Utiliser Majestic SEO

Un autre excellent moyen d’utiliser Google Analytics consiste à utiliser Majestic SEO. C’est gratuit. Mais, cela vous donnera la possibilité de créer des rapports. Ainsi que, des feuilles de calcul et affichez les mots-clés de votre concurrent et d’autres mots-clés liés à vos propres mots-clés. Alors, vous pouvez utiliser ces données pour planifier votre prochaine stratégie.

Utiliser un compte Twitter

De même, si vous n’avez pas encore de compte Twitter, créez-en un ! Car, il existe de nombreux sites Web de réseautage social que les gens d’affaires peuvent utiliser, comme Twitter. et Facebook. Donc, assurez-vous de faire de votre compte une présence pour votre entreprise.

 

Aussi, assurez-vous de partager des informations intéressantes et précieuses dans vos tweets et mises à jour. Donc, utilisez-le pour établir des relations avec vos abonnés. Cela vous permet également de vous connecter avec eux à un niveau plus personnel. L’établissement de relations vous aidera à attirer et à fidéliser un public plus large.

 

Le référencement et l’optimisation

Le référencement et l’optimisation des moteurs de recherche ne sont que quelques-unes des façons dont vous pouvez tirer parti d’Internet pour promouvoir votre entreprise. Cependant, vous devez vous rappeler qu’il y a tellement plus à faire. si vous souhaitez atteindre vos objectifs commerciaux. Annuaire généraliste

 

Snapchat serait valorisée

Snapchat serait valorisée entre « 16 et 19 milliards de dollars 

 

La société était valorisée 10 milliards de dollars en début d’année. Au cours des derniers mois, Snapchat a incorporé de nouvelles fonctionnalités.

Fondée en 2011, l’application de partage de vidéos et de photos compte aujourd’hui 200 millions d’utilisateurs. Soit presque autant que Twitter ( 284 millions, source : investor.twitterinc.com). Snapchat, le populaire service de messagerie permettant de s’échanger des photos éphémères. Celle-ci, prépare un nouveau tour de table qui pourrait le valoriser de 16 à 19 milliards de dollars.

 

L’opération devrait permettre à la société de lever jusqu’à 500 millions de dollars. Ajoute le NYT, citant une personne proche des négociations. Si elle devait aboutir. Alors, la valorisation de la société aura pratiquement doublé en un an. Dans la mesure où, sa dernière levée de fonds s’était effectuée sur une base de l’ordre de 10 milliards de dollars.

 

La société fondée en 2011 par trois étudiants de l’université Stanford se hisserait ainsi parmi les start-up les mieux valorisées dans le monde. A côté du spécialiste américain de la location de voiture avec chauffeur Uber (40 milliards de dollars). Et du fabricant chinois de téléphones multifonctions Xiaomi (45 milliards de dollars).

 

Au cours des derniers mois, Snapchat a incorporé de nouvelles fonctionnalités comme :  Des publicités dans ses messages, Discover, destinées aux médias comme CNN, ESPN ou National Geographic, ou les transferts d’argent avec Square. La valorisation de Snapchat se rapprocherait de celle de WhatsApp. Le service de messagerie acquis l’an dernier par Facebook pour près de 22 milliards de dollars.

concepteur et créatif : la différence

concepteur et créatif : la différence Quelle est la différence entre designer et créatif ?

concepteur et créatif – Il est très vrai que les deux mots designer et créatif ne sont pas les mêmes. Si vous voulez être en mesure de proposer des idées et des solutions. vous devez être capable de faire la différence entre les deux mots. Vous pouvez le faire en étudiant et en apprenant certaines des principales définitions du concepteur et de la création.

 

concepteur et créatif : la différence Créatif et designer sont en fait des mots différents.

concepteur et créatif

 

Et lorsque vous trouvez une personne qui prétend être les deux. Elle le fait en fait parce qu’elle a inventé un mot qu’elle peut s’appeler elle-même. C’est un peu plus délicat qu’il n’y paraît. Et ce sera mieux pour vous si vous prenez le temps d’apprendre les définitions du concepteur. Et de la création avant d’essayer de les utiliser dans le cadre de votre entreprise.

 

La première chose que vous devez savoir sur le concepteur et la création est qu’ils signifient en fait deux choses complètement différentes. Le designer est l’une des trois grandes catégories d’entreprises. Il y a aussi des consultants, des hommes d’affaires et des commerçants. Ils entrent tous dans cette catégorie et vous devez comprendre à quel groupe vous appartenez. Afin de prendre la bonne décision au moment de décider du type d’entreprise à entrer.

 

Concepteur et créatif : la différence La création ressemble plus à son nom et tout dépend des personnes derrière le nom. Cela implique des artistes, des écrivains, des musiciens, des écrivains, des designers, des spécialistes du marketing et d’autres personnes qui sont compétentes dans ce qu’elles font. Ce sont ces personnes qui sont responsables de la création des produits et services que nous achetons et utilisons chaque jour.

 

Un logo est un exemple de création et c’est la partie la plus importante de votre entreprise.

Afin de réussir à créer un logo, vous devrez le concevoir vous-même, engager quelqu’un pour le faire pour vous et le faire travailler avec vous. Plus vous êtes créatif avec le logo, meilleurs seront les résultats. Et vous créerez un logo beaucoup plus mémorable pour votre entreprise. Qui sera celui dont tout le monde se souviendra.

 

La conception

En ce qui concerne le concepteur. Vous constaterez que de nombreux éléments doivent être pris en compte lors de la conception de votre logo. Il y a la couleur du lettrage, le fond, la police, le texte et bien sûr la police. Ce ne sont là que quelques-unes des choses que vous aurez à faire avec la création de votre logo. Et vous constaterez qu’il reste encore beaucoup à faire. avec chaque entreprise.

 

Une chose que vous remarquerez est qu’il n’y a pas de bien ou de mal dans cette partie de votre entreprise. Et il est très important de comprendre que la police que vous choisissez pour votre lettrage sera la seule qui sera imprimée sur votre article et aucune autre entreprise. Il n’y a rien qui va vous empêcher de pouvoir changer les lettres. La police ou la mise en page de votre lettrage tout en obtenant un produit de qualité qui vendra vos articles.

 

Tant que les deux choses sont identiques. Vous pourrez rester dans les limites des règles énoncées par les concepteurs qui ont créé le logo. Le concepteur et la création sont des éléments très importants de votre entreprise, mais ils ne sont pas exactement les mêmes et vous devrez décider dans quelle catégorie vous allez appartenir si vous voulez que la police de caractères que vous choisissez soit unique.

 

Les types de polices pour créer un logo

Une autre chose importante est la police de caractères et son importance pour votre entreprise. Alors que la plupart des gens préfèrent choisir une police de caractères différente à chaque fois, certaines personnes veulent une certaine police tout le temps. Il est également très important de se rappeler que votre police de caractères peut affecter le coût de votre article car elle sera plus chère si elle a une certaine police.

Il existe de nombreux types de polices différentes qui peuvent être utilisées pour créer un logo. Vous pouvez choisir entre Helvetica, Times New Roman, Arial et Courier et si vous voulez un certain type de lettrage, il y en a beaucoup plus. disponible qui peut créer un logo. C’est pourquoi vous devez choisir le lettrage qui, selon vous, aidera votre entreprise à se démarquer, tout en restant proche des lois qui ont été énoncées par les concepteurs qui créent vos produits.

 

En conclusion, le concepteur et la création sont des éléments très importants d’une entreprise et ces deux domaines sont très importants, mais ce ne sont pas les seuls qui sont importants. Vous voudrez vous assurer que vous travaillez également sur le côté graphique des choses. Lorsque vous créez un design graphique, ce sera l’élément visuel qui fera votre logo.

COMPRENDRE GOOGLE ANALYTICS

Comprendre Google analytics

 

Pour les spécialistes du marketing sur Internet, l’utilisation d’outils de Metrics est une évidence. Mais, les annonceurs se contentent souvent des données peu précises indiquées dans le Backoffice de leur boutique e-commerce. Pourtant, l’élaboration d’une stratégie marketing performante. Et l’optimisation des campagnes existantes nécessitent une analyse complète des comportements des utilisateurs. Vous trouverez dans cet article quelques-uns des principaux avantages à l’utilisation d’un outil de Metrics tel que Google Analytics.

 

Analyse des comportements

Google Analytics est un outil gratuit mis à disposition par Google. Celui-ci, permet d’obtenir des statistiques très détaillées concernant les visites sur votre site Internet. L’outil vous permet d’obtenir des informations sur:

  •   le nombre de visites,
  • le nombre de pages visitées,
  • la durée des sessions ,
  • le taux de rebond,

 

  • la provenance géographique des utilisateurs,
  • le support utilisé
  • la source et le support qui ont permis de se connecter au site.

 

Grâce à ces données, vous pouvez analyser votre audience et son comportement. Voir quelles pages rebondissent le plus, quelles pages génèrent le plus d’interactions, etc.

Données sur les visites – Google Analytics

À vous ensuite de tirer partie de ces informations pour adapter votre site et vos campagnes marketing. Pour aller plus loin, pensez également à mettre en place des objectifs et à configurer le commerce électronique.

 

Objectifs et transactions

Google Analytics ne vous donne pas uniquement des informations sur les connections et comportements des utilisateurs. Mais, également le détail des transactions si vous avec un site e-commerce. Ainsi que, les objectifs réalisés.
Les objectifs sont à configurer manuellement via l’outil.

 

Vous pouvez ainsi décider des actions qui déclencheront l’enregistrement d’un objectif par un utilisateur. Par exemple la validation d’un formulaire, un téléchargement, ou encore l’abonnement à une newsletter. À vous de décider des actions liées à des objectifs en fonction de vos objectifs commerciaux et de votre stratégie webmarketing.

 

Objectifs Google Analytics

Pour les informations de transactions. Il vous suffit d’activer le commerce électronique dans les options de Google Analytics.
commerce-elctronique-analytics. Pour pouvoir gérer au mieux vos campagnes marketing, Analytics vous donne également des informations détaillées sur les leviers que vous utilisez.

 

Source, support et attribution

Lorsque vous gérez des campagnes Webmarketing, du type AdWords, Bing, Facebook ou encore de l’envoi de Newsletter. Il est très important d’en suivre les résultats de manière précise. Afin, de pouvoir évaluer la pertinence des leviers utilisés. Pour les campagnes AdWords, vous pouvez simplement lier vos comptes AdWords et Analytics. Afin que les informations de campagnes apparaissent sur l’interface de ce dernier. Vous pouvez ainsi en quelques clics juger de la rentabilité de ce levier.

 

Pour les autres campagnes Web-marketing. Vous avez la possibilité de marquer les URL. Afin que, les informations de campagne que vous aurez définies apparaissent dans Google Analytics. Google met à disposition un outil très simple d’utilisation. Afin de pouvoir marquer vos URL, l’outil de création d’URL. Cet outil vous permet de générer des URL contenant les termes de votre campagne.

 

Vous choisissez ainsi la source. Le support et le nom de votre campagne et ces informations apparaissent directement dans l’interface de Google Analytics. Cela peut par exemple, vous permettre de différencier un email normal d’une newsletter, ou la newsletter du mois d’août de celle du mois de juillet.

utm google analytics

Google Analytics

 

Par exemple, cette URL serait rattachée dans Google Analytics à la source Ukoo. Le support Blog et à la campagne google-analytics. Mais, le temps nécessaire à un internaute pour effectuer une conversion est souvent assez long et nécessite plusieurs connexions au site. En général via plusieurs leviers différents. Comment savoir quel rôle a joué l’un de vos leviers dans le chemin de conversion ?

 

L’attribution des conversions

Google Analytics vous propose par défaut plusieurs systèmes d’attribution des conversions. Pour afficher vos conversions en fonction d’une attribution autre que celle par défaut. Allez dans la rubrique “Conversions”, “Attribution” puis “Outil de comparaison de modèles”. Vous aurez alors accès à plusieurs types d’interactions, prenant en compte différents types de calculs concernant l’attribution des conversions. Libre à vous ensuite de créer de nouveaux modèles, vous pouvez par exemple choisir d’attribuer les conversions à un levier en particulier si ce dernier fait parti du chemin de conversion.

 

Si vous souhaitez également voir le détail des chemins de conversions, vous en avez la possibilité grâce aux “Chemins de conversion” de “l’entonnoir multicanaux”. Cette rubrique vous montre les chemins les plus courants empruntés par les utilisateurs avant d’effectuer une transaction sur le site.

 

Chemin de conversion Google Analytics

Vous pourrez ainsi constater que parfois, les visiteurs de votre site passent par de nombreux leviers avant de finaliser leur achat. Et qu’il est important d’avoir une visibilité optimale pour ne pas se faire court-circuiter par un concurrent. Google Analytics est donc un outil puissant au potentiel énorme d’un point de vue optimisation et marketing. Les possibilités offertes par l’outil sont bien plus grandes que celles décrites dans cet article qui ne fait qu’effleurer le sujet.

 

Mais, de nombreuses fonctions demandent une expertise importante pour être utilisées correctement. L’agence Ukoo dispose d’experts certifiés Google Analytics. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin d’aide dans la gestion et l’optimisation de vos campagnes WebMarketing !

Optimiser son référencement : intentions de recherche

Quelles intentions de recherche pour optimiser votre référencement

?

Comment optimiser son référencement ? Beaucoup de chefs d’entreprises souhaitent améliorer leur visibilité, booster leurs ventes, fidéliser leurs clients… J’imagine qu’un de ces objectifs marketing est le vôtre ou peut-être tout en même temps. Mais, Avant d’avoir plus de prospects et de clients. Il est essentiel d’avoir des visiteurs qualifiés.

Afin de générer du trafic vers votre site web, vous devez optimiser votre SEO. En fait, vous devez absolument comprendre les intentions de recherche de vos visiteurs. Afin de leur apporter les réponses qu’ils attendent. Si je vous ai déjà perdu, pas de panique notre article vous explique tout.

 

Qu’est-ce qu’une intention de recherche ?

Une intention de recherche est le contenu que souhaite obtenir l’internaute. Lorsqu’il tape une requête sur un moteur de recherche. C’est une démarche intellectuelle. Comme Google représente 93% du marché français. Nous ne parlerons que de lui dans cet article. D’après une étude de Yooda insight, en moyenne les requêtes des internautes sont composées de 3,5 mots. Mais, revenons à nos moutons. En tapant ses mots-clés, un internaute souhaite que Google réponde à sa recherche.

 

Les différents types d’intention de recherche

 

La requête navigationnelle

optimiser son referencement

 

Ce type de requête constitue plus de la moitié des requêtes effectuée sur les moteurs de recherche. Mais kézako ? Les recherches dites navigationnelles regroupent la saisie d’une entreprise, d’une marque, d’un nom de domaine. Ou d’une url dans la barre de recherche de Google.

L’internaute sait quel site web il veut consulter. Alors, ce type de requête n’apporte pas forcément du trafic de nouveau internautes étant donné que bien souvent.Car, il a déjà visité le site en question. Exemple de requêtes navigationnelles : Facebook (qui est la marque la plus recherchée, Youtube, Le boin coin, Keacrea.

Dans certains cas, elle peut prendre la forme de la saisie d’un terme générique avec l’idée de retrouver un site dont on ne se rappelle plus du Nom comme par exemple « agence web lognes ».

 

La requête informationnelle

 

optimiser son referencement

 

Ce sont les internautes recherchant des informations. Ou voulant se renseigner sur tel ou tel sujet qui expriment ce type d’intention. La plupart du temps, les internautes n’ont aucune idée du site web sur lequel trouver l’information. Et donc peuvent en visiter plusieurs avant de l’obtenir.

Souvent, les requêtes informationnelles débutent par « comment », « pourquoi », « définition » comme par exemple : « Comment créer un bon logo », « ergonomie web définition » « pourquoi faire de la publicité sur Facebook » « quel âge a Emmanuel Macron ». Alors, elles incluent aussi toutes les requêtes qui impliquent une recherche d’informations : Devenir sophrologue, bûche de noël, choisir un appareil photo…

Pour la petite histoire, sachez que chaque mois, 30 millions de requêtes sont formulés sous forme de questions. Et 61% d’entre elles débutent par « comment ».

 

La requête transactionnelle

Les internautes formulant ce type d’intention ont le but de passer à l’action. Bien souvent, ces requêtes entrainent des conversions : inscription à la newsletter, téléchargement de livre blanc, achat de produit, réservation d’un séjour, création d’un compte, demande de devis, de documentation ou de contact…

Ce sont des requêtes très précises composées de plusieurs mots (c’est ce qu’on appelle la longue traîne) comme par exemple « escarpins rouges vernis », « acheter vélo électrique » « devis site web », « baskets nike pas cher », « où trouver le restaurant le plus proche ? » … Ainsi, l’internaute qui tape cela dans Google n’est pas dans une phase de recherche d’informations. Mais, d’achat de produit ou de consommation de service.

D’autres spécialistes du SEO parlent des requêtes décisionnelles. Ou locales mais je n’en parlerai pas dans cet article. Les trois types ci-dessus constituent déjà une bonne prise en main.

 

Pourquoi comprendre les intentions de recherche des internautes est primordial ?

 

Pour les moteurs de recherche

La première raison concerne le principal intéressé : Google en personne et ses algorithmes. Tout d’abord, il y a Rank Brain qui depuis 2015 utilise l’intelligence artificielle pour améliorer les recherches. Et interpréter les 15% de nouvelles requêtes effectués par les internautes.

Il y a aussi Colibri (également appelé Hummingbird) activé en 2013 qui permet à Google de mieux interpréter les requêtes orales. Pour trouver le meilleur contenu afin de mieux répondre à l’intention de recherche de l’internaute. Grace à ces deux algorithmes. Google identifie les intentions de recherche. Puis en fonction de cela va positionner les pages web qui y répondent et satisferont les internautes.

Par exemple, si un internaute recherche une actualité. Alors, Google va privilégier des sites de presse. Or, s’il effectue une recherche transactionnelle. Celui-ci, favorisera un site marchand. Pour chaque mot ou expression tapé ou parlé. Le moteur de recherche tente de rechercher leur signification cachée. Afin de proposer du contenu pertinent et de qualité à toutes les personnes qui utilisent ses services (Adwords ou Shopping). Malin ce Google !

 

Pour comprendre les attentes de vos cibles

Ensuite, il faut savoir qu’identifier les intentions de recherche des internautes pour pouvoir vous trouver permet de bien comprendre leurs attentes.

 

Pour définir le type de contenu à produire

Comprendre les intentions de recherche des internautes va vous permettre de lister les types de requêtes à utiliser pour vos pages institutionnelles, produits ou de services. Mais, aussi pour vos articles de blog. Ainsi, vous pourrez construire une stratégie de contenu cohérente.

 

Et donc pour le SEO

Comme je le disais quelques lignes plus haut, en comprenant les intentions de recherche des internautes, Google classe mieux vos pages dans ses résultats de recherche.

Ensuite, si vous identifiez bien les intentions de recherche des internautes. Cela va vous permettre de produire du contenu en fonction de chaque type de requête. Et bingo ! Alors, grâce à du contenu pertinent, vos pages seront positionnées. Donc conclusion, la compréhension des intentions de recherche des internautes va permettre d’optimiser votre référencement naturel.

 

Comment intégrer les intentions de recherche à vos stratégies ?

Afin de satisfaire vos visiteurs et Google, voici une liste de conseils à suivre absolument :

  • Utiliser des expressions et mots-clés recherchés par vos cibles
  • Décliner vos mots puis trouver des synonymes afin d’élargir le champ sémantique
  • Rédiger des contenus pertinents en choisissant les mots-clés selon le type de requête

 

Ainsi, pour répondre aux requêtes informationnelles. La meilleure solution est de produire du contenu via un blog. Et en plus cela vous permettra d’être positionné sur les moteurs de recherche.

En fait, imaginons une boutique en ligne qui vend des articles de cuisine, les requêtes informationnelles seraient de type « recette bœuf bourguignon en cocotte », « comment nettoyer une plancha », « bien choisir son robot multifonction », « détartrer une cafetière avec du vinaigre blanc » … Petite astuce, utilisez du contenu vidéo pour les recettes ou les modes d’emploi.

En ce qui concerne les intentions de recherche transactionnelles, les requêtes seraient du type « cafetière Senseo », « plancha pas cher », « casseroles inductions », « cocotte en fonte », « poêles discount », « friteuse sans huile Seb » … Souvent les internautes vont taper le nom du produit qu’ils recherchent et peuvent l’accompagner de termes comme « pas cher ».

Pour satisfaire les intentions transactionnelles. Vous devez soigner tant sur le fond que sur la forme vos pages produits. En effet, vous devez optimiser le contenu de vos pages produit, mettre des témoignages, donner le maximum d’informations sur le produit : caractéristiques techniques (matière, marque, couleur), conditions de livraison et de retour, mettre en situation vos produits avec de superbes photos…

 

  • Optimiser vos titres de pages, title, description et images
  • Optimiser vos textes d’ancre
  • Obtenir des backlinks de qualité

 

  • Créer un bon maillage interne
  • Structurer vos données avec l’insertion des micro-données. Utiliser le balisage de données structurées permet aux robots d’indexation et donc à Google de mieux saisir le sens de la page : Évènement, Recette, Avis, Personnes, Lieux…

 

Conclusion

Comment optimiser son référencement ? Ça y est notre article est fini. Et grâce à lui vous avez pris conscience que bien comprendre les intentions de recherche de vos visiteurs est indispensable. Si vous souhaitez que notre agence SEO vous accompagne dans la mise en place d’une stratégie, nous sommes à votre écoute.

Si cet article a pu vous aider et que vous l’avez apprécié, n’hésitez pas à nous le faire savoir : en le partageant sur les réseaux sociaux, en vous abonnant à notre newsletter ou en poursuivant votre lecture.

 

Les 6 tendances du web design

Les tendances web design

 

1. Des storytelling captivants

Quelle tendances du web design ? L’humanité s’est toujours servie des histoires pour partager ses idées et ses informations. Les histoires permettent d’activer des parties de votre cerveau qui ne le sont pas par les simples faits et chiffres. Sur les sites web, le storytelling permet de le rendre plus engageant et mémorable. Cependant, il y a quelques points basiques à suivre lorsque l’on veut utiliser cette technique sur son site web :

 

Accrocher le lecteur rapidement. Faîtes en sorte que votre ouverture soit forte et bien voyante. Assurez vous que votre site soit optimisé pour tous types d’écrans pour que la lecture reste simple et agréable. En effet, des lignes trop longues sont difficiles à suivre, et au contraire des lignes trop courtes cassent le rythme de la lecture.

 

Variez entre 6 et 75 mots par ligne et adaptez la taille de votre typo pour le meilleur résultat possible. Utilisez des visuels appropriés pour appuyer votre histoire. Faîtes attention à la taille des images et prévoyez un téléchargement aisé et rapide sur tous types de dispositifs.

 

Rendez le partage de votre histoire facile. Placez des boutons de partage en haut et en bas de vos pages pour éviter à l’utilisateur de scroller afin d’utiliser ces fonctions. De plus, assurez vous que ces boutons soient bien utilisables sur les écrans tactiles, mettez les en avant et de grande taille.

 

2. Le minimalisme

 

web

Au cours des dernières années, beaucoup d’experts en site web et en SEO répétaient que le plus gros est le mieux.
Pour appuyer cet argument. Ils se basaient sur le fait qu’un site comprenant beaucoup de pages aurait plus de chance d’être bien placé dans les moteurs de recherche sur un grand nombre de mots-clés. Mais le problème avec les sites très denses est que leur utilisation peut être confuse pour les utilisateurs.

 

De plus, les tenir à jour prend énormément de temps. De ce fait, la plupart du temps le contenu reste négligé et non récent, ce qui rend le site impertinent. Et rien que le fait de penser à intégrer tout ce contenu sur des dispositif plus petits tels que des smartphones, devient un vrai cauchemar.

 

Les sites plus léger au niveau du contenu, sont spécialisés sur un sujet en particulier. Et permettent de supprimer toutes les pages inutiles qui seraient un mauvais point pour l’expérience utilisateur. La tendance minimaliste peut être illustrée par les sites à page unique, dont les sites avec parallax.

 

3. Des modèles

Quand une technique devient populaire et très utilisée, comme le responsive design. On peut souvent remarquer une émergence de modèles. Un modèle de web design est une solution réutilisable à un problème récurrent. Que l’on pourrait rencontrer tous les jours. L’avantage d’utiliser un modèle pour résoudre un problème est que l’utilisateur connaît déjà cette solution.

 

Elle lui est familière est il n’aura donc aucun soucis à l’utiliser. Le mauvais côté à utiliser des modèles établis est que tout le monde se sert de la même approche et que par conséquent tous les sites commencent à se ressembler. L’unicité du design se perd. Il faut donc peser le pour et le contre entre bénéficier des avantages d’un modèle et ne pas pouvoir créer un design nouveau et unique. Un exemple de modèle est le style de navigation off-canvas, ou plus communément appelé les menus cachés.

 

4. La mise en page par cartes

tendance du web

Une des tendances les plus populaires en ce moment est la mise en page par carte. Cette dernière a été popularisée par Pinterest, elle est devenue largement utilisée pour présenter des éléments facilement identifiables du contenu du site. Cette mise en page est très appréciée au niveau de l’expérience utilisateur pour les sites responsive.

 

En effet, la construction est divisée en plusieurs petits blocs plutôt qu’un seul gros et peut se réarranger beaucoup plus facilement pour différentes tailles d’écran. Les cartes permettent de mieux distribuer l’information et c’est pourquoi ce modèle est utilisé sur de plus en plus de site web.

 

5. Les menus cachés

Quelle tendance du web design ? Un autre modèle de design, dont nous avons cité l’exemple un peu plus haut. Et qui est populaire depuis quelques années est le menu caché. Des drop-down ou fly-out menus qui se révèlent en hover (lorsque la souris passe sur l’icône) au menu à icône hamburger. Les menus cachés sont utilisés pour gagner de la place tout en laissant la possibilité au visiteur d’avoir accès aux différentes pages du site facilement.

 

Malgré l’avantage de gagner de l’espace sur un design responsive. Beaucoup de personnes s’en sont plaints. En effet, un menu caché sera forcément moins accessible qu’un menu présent continuellement. Le challenge de la navigation responsive est encore une chose sur laquelle les designers cherchent la solution.

 

6. Grandes images contre pas d’images

Beaucoup de sites utilisent des images gigantesques qui prennent toute la largeur et hauteur de l’écran. Mais, d’autres ont prit la direction totalement opposée en les évitant. Et en utilisant plutôt de grands aplats de couleurs vives ainsi qu’une typographie riche. Ces deux tendances admettent leurs propres intérêts et désavantages.

 

Quelle tendances du web design ? L’utilisation d’images riches peut ajouter un appui visuel au contenu. Mais, cela veut aussi dire un temps additionnel de chargement pour ces images gigantesques. Les enlever engagera une diminution de la richesse visuelle de votre site. Mais, la perte de ces images fera augmenter le temps de chargement de votre site. En plus, le fait d’enlever ces images pourra aussi aider à créer un site plus attirant. Des chercheurs ont trouvé que réduire la complexité visuelle d’une page pourrait la rendre plus attrayante.

Hybrid IT : se simplifier la vie avec Azure Stack

comment se simplifier la vie avec Azure Stack ?

 

Début octobre, HPE a réalisé sans doute une ‘première’ : La démonstration ‘live’ d’une hybridation entre des applications sur Cloud privé et Microsoft Azure. L’occasion de constater comment tirer parti d’Azure Stack. Le challenge n’est pas mince : « Il faut rendre l’Hybride IT le plus simple possible. De cette façon, le datacenter pourra être managé de manière différente, efficace » a souligné Tan Do Van, consultant Hybrid IT chez HPE, en ouverture de la session.

 

Clairement, HPE préconise Azure Stack. Car il se trouve que le partenariat avec Microsoft dans ce domaine s’est renforcé depuis trois ans : « C’est notre solution de Cloud public préférée. C’est un portefeuille commercial partagé, un ‘go to market’ commun, dynamisé par 4.000 consultants chez HPE ». Explique Laurent Holka, architecte technique avant-ventes chez HPE France.

 

Azure Stack

 

 

Les éléments de la démo d’Azure Stack

Des services IaaS et PaaS

La comparaison a été menée entre Azure (Cloud public) de Microsoft et Azure Stack : « Nous avons élaboré une infrastructure Cloud qui est hébergée sur Azure Stack. Et qui apporte des services IaaS et PaaS vers les deux environnements ». La plateforme, intégrée en usine, tient sur un ensemble de racks de 42 U. Avec des serveurs Proliant DL 380 de 4 à 12 nœuds (bientôt 16 nœuds). Sous Windows Server 2016, avec des unités SSD pour le ‘boot’ et en mémoire cache.

La plateforme de management, avec remontée d’alertes proactif, est HPE OneView couplé au service Integrated Remote Support (ISR) « Une configuration intégrée en usine permettant de démarrer « petit ». Et de « grandir » en fonction des besoins métiers », observe au passage Tan Do Van, consultant Hybrid IT chez HPE.

 

Une démo « live » sans bug !

La démo a consisté à déployer. Et faire fonctionner une application traditionnelle ‘3 tiers’ (pas en conteneurs pour illustrer un cas client concret) en mode hybride. C’est à dire, une partie sur le Cloud Azure public de Microsoft (écran de droite). Et l’autre sur un Cloud privé avec Azure Stack (écran de gauche). Et de manière complètement automatisée via un template Azure Ressource Manager (ARM).

 

Pour la sécurité, des groupes de sécurité avec des pare-feux associés, ont été créés. Pour la connectivité inter-sites, le service de connectivité ‘VPN Site2Site’ directement consommable depuis les portails a été utilisé. On se connecte sur Azure Stack et Azure public avec la même adresse IP. Et avec les mêmes caractéristiques. « Une fois réalisée la connexion au portail (avec vue sur les ressources provisionnées, la facturation, etc.). La mise en œuvre peut se faire en une heure, clés en mains », insiste Tan Do Van.

 

Enfin, il est à noter que le client final, qui peut être un ‘CSP’ (Cloud service provider). Peut signer le contrat directement avec Microsoft ou via HPE, « qui propose du conseil, du support et de l’ingénierie financière ». Démo d’une application ‘3 tiers’ sur Azure Stack et Azure public